Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 16:21

                GARE AU THÉATRE, Vitry-sur-Seine

                  35e Edition du Bocal agité, janvier 2012

 

Grâce à l'inventivité et au dynamisme de Mustapha Aouar, le théâtre dans l'ancienne gare de Vitry propose Frictions Urbaines, délicieux frottement entre théâtre et architecture. Cela même alors que le territoire se modifie à toute allure, changeant la ville et la vie.

5 auteurs, 5 metteurs en scène et 15 interprètes se sont particulièrement agité pendant trois jours !

Les premiers ont eu une journée pour écrire dix minutes de scène, sur la thématique de l'architecture, avec de ludiques contraintes proposées le matin même par la participante et meneuse du groupe : Louise Doutreligne.

Une journée avec sa petite machine... ah non, Philippe écrit au stylo !... en compagnie de ses camarades pour produire environ 6 ou 7 pages police 13 à remettre à 18 heures ! Pression stimulante, ambiance conviviale, déjeuner savoureux avec bonne soupe... Les cinq auteurs ont relevé le défi ! A 19 heures, chacun a lu sa pièce (mini) devant les interprètes et metteurs en scène curieux du résultat et prêts à se répartir la tâche. Et à eux de bosser... Jusqu'au samedi 19 heures pour la représentation suivie d'un débat.

 

« Trois jours pour écrire, traduire, mettre en espace, jouer. Le Bocal c'est d'abord l'affaire des auteurs, disons de ceux qui écrivent, de ceux par qui le théâtre vient et ceux par qui le théâtre reste. Mais aussi des metteurs en scène, des comédiens, des traducteurs, tous essorés par la même agitation et obnubilés par une seule nécessité : produire du théâtre ici et là-bas. » : Extrait de la chronique en directe du chroniqueur-filmeur au regard attentif et aigu, Jean-Luc Paliès!

 

Au final, cinq styles, cinq scènes, de l'humour, de la poésie, de l'étrangeté...

« L'imprimeur déprimé » de Louise Doutreligne mis en scène Mohamed Guellati 

« Une nouvelle ville, vie... » de Catherine Gil Alcala mis en scène Olivia Saban 

« Clarisse entre deux eaux » de Fabien Arca mis en scène Dorsal Ben Nasser 

« Il y a quelque chose de pourri au paradis » de Philippe Touzet mis en scène Mustapha Aouar  

« Dédale »Isabelle Bournat mis en scène Clyde Chabot avec Damien Pottier et Catherine Decastel.

         Extrait de Dédale :

 

Lui - C'est gentil chez toi...

Elle - le regardant avec perplexité.Assieds-toi... Qu'est-ce que tu veux boire ? Quelque chose de « gentil » ?

Lui - ricane sans comprendre.Je prendrais bien un whisky.

Elle - C'est bien ce que je disais. Agressive. Assieds-toi, assieds-toi !

Lui - Voilà !

Elle - sert deux whiskies. Alors chez moi, c'est... gentil ?

Lui - Je n'ai pas voulu te vexer.

Elle - Enervée.C'est quoi, un intérieur gentil ?

Lui - Douillet, un endroit où on a envie de se poser, accueillant. Charmant. Voilà, charmant. Chez toi, c'est charmant.

Elle - Ça fait refuge ? Un côté SPA ? Havre de tranquillité ?

Lui - Si tu veux. Je ne t'ai pas vu depuis... quoi, vingt ans ?

 

Parution des textes prochainement aux Editions de Gare au Théâtre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Isabelle Bournat, auteur.
commenter cet article

commentaires

  • : Isabelle Bournat
  • Isabelle Bournat
  • : Un aperçu de mes pièces de théâtre et autres écrits pour aller plus loin, lire et découvrir et partager...
  • Contact

Qui ? En Un Mot...

  • Isabelle Bournat, auteur.
  • Théâtre et poésie, l'insurrection et la célébration, le verbe fervent et le presque-silence. Pour se relier aux autres et partager le Tout et le Rien.
  • Théâtre et poésie, l'insurrection et la célébration, le verbe fervent et le presque-silence. Pour se relier aux autres et partager le Tout et le Rien.

Citation préférée

"Si vous n'engagez pas votre vie,

jamais la vie ne vous appartiendra" : Schiller